Map
Retour à la liste

L’Intervalle : Centre culturel

L’histoire du site

Au sud de l’église Saint-Pierre, la commune possède deux bâtiments patrimoniaux: un prieuré du 16ème siècle et, légèrement en contrebas, la ferme de la Motte, antérieure au 18ème siècle.

Le Prieuré Saint-Martin

Le prieuré est mentionné dès le 12ème siècle. Il appartient à cette époque aux religieux de l’Abbaye Saint-Melaine de Rennes, dont dépendait la paroisse.

Vers 1570, Monseigneur François Thomé, trésorier du chapitre de Rennes et futur évêque de Saint-Malo, fait reconstruire le prieuré et y séjourne très régulièrement. Ses armes sont toujours visibles au-dessus de la porte centrale et sur la cheminée de la chambre.

En 1843 les sœurs de la Providence de Ruillé transforment le prieuré en école de filles.

En 1992, l’école est transférée sur un autre site. C’est la commune de Noyal qui acquiert le Prieuré et les bâtiments adjacents. Il abrite aujourd’hui une médiathèque.

Logis de la motte, site de noyal sur vilaineLe logis de la Motte

La motte féodale

Dès le 11ème siècle, à l’emplacement actuel du parking, se trouvait une motte féodale (ou castrale). Il s’agit d’un château en bois, construit sur une motte de terre dans un but défensif. Sa situation en hauteur permettait aux gardes d’observer les environs, et de repérer de loin les éventuels assaillants. Elle rendait également le château difficile d’accès.

Le logis seigneurial

Le logis bâti à proximité, est l’ancien logis seigneurial de Noyal-sur-Vilaine. Son seigneur avait un droit de haute justice. A la Révolution, le logis est vendu comme bien national. Par la suite, il abrite une ferme avant d’être racheté par la commune. C’est aujourd’hui le lieu de l’école de musique.

Le site aujourd’huiP1070910

L’intervalle : un centre culturel

Le nouveau bâtiment : un lien entre le passé et le présent

Le bâtiment contemporain est le trait d’union entre les deux anciens, d’où le nom d’Intervalle. Il a été inauguré le 5 mars 2004. Cette construction moderne est l’œuvre du cabinet d’architecture Geoffroy-Zonca, lauréat du prix d’architecture. Elle mêle harmonieusement la brutalité du béton à la fragilité du verre.

Les fonctions du centre culturelNoy003-L

Le centre culturel est scindé en trois espaces : la médiathèque située dans l’ancien logis, l’école de musique accueillie dans l’ancien prieuré, et enfin l’espace moderne les reliant qui fait office de centre d’accueil, d’informations et d’expositions autour de la salle de spectacle. Cette dernière accueille 150 spectateurs dans de très bonnes conditions de confort et d’acoustique.

Leur site internet

Map Aller là-bas