Map
Retour à la liste

L’église saint-Pierre et saint-Paul

La fondation d’une première église à cet emplacement est attribué au Duc Conan II au 11ème siècle. L’édifice est reconstruit au début 16ème siècle avec une nef à bas-côtés de deux travées. Entre 1540 et 1549, un bas-côté nord à décor Renaissance est adjoint à l’édifice et vers 1603, un bas-côté sud.

Le choeur et les sacristies sont reconstruits en 1627 et 1628, à la suite d’un marché signé par Jean de Rosnyvinen, Seigneur de Piré, et par le recteur Julien Ronsard. Le dôme du choeur est foudroyé en 1741 et entre 1752 et 1775, un chantier mis en place pour l’injonction au transept de bras nord et sud. L’église à l’architecture romane  et gothique est agrandie d’une travée entre 1871 et 1875 par l’architecte Tourneux, de Châteaugiron et l’entrepreneur Grandon de Vitré.

Le recteur de l’époque l’abbé Joseph Moison qui a soutenu ce projet d’agrandissement obtient l’autorisation de construire un clocher. La pierre blanche utilisée, qui provient d’Angers et de Saumur, est acheminée par voie d’eau jusqu’à Laval, transportée dans des wagons jusqu’à Vitré et Rennes et en charette jusqu’à Piré par les cultivateurs de la commune. Le bois nécessaire est fourni par les propriétaires du château et le clocher, de 58 mètres de haut, est bâti entre 19871 et 1875.

En 1884, quatre cloches sont installées dansle beffroi. Mais le 23 juin 1967, une tornade fait s’effondrer le clocher sur une hauteur de 15 mètre, ce qui  cause de gros dégâts matériels à l’église, dont la toiture, les bancs, les confessionnaux et quelques statues sont endommagés ou brisés.

Après une restauration de deux années, l’église, qui abrite des retables lavallois, retrouve son état d’origine.

LE MOBILIER DE L’EGLISE

Les Fonts baptismaux 

La fontaine baptismale en granit de l’église, date du 16ème siècle. Il se compose d’une cuve et d’un bénitier. Elle est sortie de l’église vers les années 1875 et laissée à l’abandon près du clocher jusqu’en 1981, date à laquelle l’abbé rétif, recteur de la paroisse, la fait remettre dans l’église

La porte des fonts baptismaux

Elle date du 18 ème siècle , composée de fer forgé elle est conçue dans le style Louis XVI. Elle donne accès aux fonts baptismaux, isolés dans une pièce au fond de l’église. Elle porte le monogramme IHS pour « Iesus Hominum Salvator ».

Les vitraux 

Map Aller là-bas