Map
Retour à la liste

Le Presbytère et le Théâtre

Le presbytère

Une grande partie de  l’actuel bâtiment remonte à l’époque du 17ème siècle lorsque le presbytère est cité dans le testament de Georges Gallerand, recteur à l’époque.

Ce n’est qu’à partir de 1805 que François Geslin (expert auprès d’un curé) et Pierre Marchand (entrepreneur et charpentier, nommé par le conseil municipal) nous donne une description précise de ce vaste édifice, composé de deux parties.

Autour de la cour se trouvait la grange ainsi qu’une boulangerie couverte de  paille avec cour et grenier pour le fourrage. L’étable et l’écurie étaient comprises dans le même bâtiment. Le presbytère possédait également un refuge pour le bétail et un jardin potager agrémenté d’un puits.

Le saviez-vous?

Le coût du projet de restauration du presbytère par Arthur Regnaut s’élevait à 6300 francs en 1911. C’est le préfet qui, en rappelant la loi sur la séparation de l’Etat et de l’église, met un frein à ce projet. En effet, face au prix des travaux jugés trop couteux, le conseil municipal décide de vendre le presbytère.

Le théâtre

théâtre.JPG new

 

 

Ce n’est finalement que vers 1945 que l’association du Pâtis Héry créée le 13 septembre 1936, ajoute le théâtre à ses activités. En effet, le but initial de l’association était de « créer, développer et propager des œuvres d’éducation populaires dans la commune de Ossé. »

En 1936 cet objectif reflète les changements impulsés par l’arrivée au pouvoir du Front populaire.

Aujourd’hui encore, dans ces lieux, la troupe du Pâtis Héry propose chaque année, une représentation  théâtrale, symbole de la pérennité de l’association, quatre vingt ans après sa date de création.

sources: Marie Gâtel

Map Aller là-bas