Map
Retour à la liste

2ème partie de la rue de la Madeleine

L’ histoire du site

Voici un autre point de vue de la rue de la Madeleine, où  les maisons anciennes à pans de bois  ont une histoire à vous raconter.

La maison à pignon sur rue

Maison du Pot d'étain Crédits Office de tourisme du Pays de Châugiron

Maison du Pot d’étain
Crédit Office de tourisme du Pays de Châugiron

L´archétype de la maison médiévale en ville se définit comme étant une maison à pignon sur rue. Les quelques exemples conservés à Châteaugiron se situent au 25 et 28 rue de la Madeleine et font partie des maisons les plus anciennes de la ville.

28 rue de la Madeleine, : maison du « Pot d’étain » (fleuriste)

Cette maison date des 15ème et 16ème siècles. La façade sur la rue est très étroite. L’étage, en encorbellement, est décoré en croix de Saint André. Sur l’une des consoles subsiste un écu sculpté, probablement la marque d’un marchand de toile. Le Pays de Châteaugiron était réputé pour sa production de toiles à voiles, appelées « les Noyales ». Cette marque de marchand ou de confrérie se retrouve également dans d´autres édifices bretons de la fin du 15ème siècle ou du début du 16ème siècle.

La maison à large façade

 La maison du Grand Veneur

Maison du grand veneur , Crédits Orain, Véronique www.patrimoine-regionbretagne.fr

Maison du grand veneur , Crédit Orain, Véronique www.patrimoine.region-bretagne.fr

Datée du 16ème siècle, elle fait partie des édifices notables du centre de Châteaugiron. La façade à mur gouttereau (à la différence du mur pignon) sur rue se détache de l´ensemble de la rue et du corpus général. Le décor en feuille de fougère (pans de bois), à l’étage, est courant pour les maisons de l’époque. En 1808, la bâtisse abrite « l’auberge du Chêne vert ».

L’auberge du Cheval Blanc

Auberge du Cheval Blanc

Auberge du Cheval Blanc (17ème-20ème siècles)

L´Auberge du Cheval Blanc réunit depuis 1960 deux anciennes auberges. L´ auberge du Cheval Blanc s´appelait avant 1902 l´ auberge des Trois Marchands avec une partie datable du 17ème siècle. Le bâtiment actuel a fait l´objet d´une rénovation en façade dans les années 1960. Il s’agit d’un pastiche de façade médiévale qui reproduit les modèles antérieurs, pignon et rez-de-chaussée en pierre et étage en pan de bois. Cette auberge est tenue par la même famille  depuis 1902 et continue à accueillir les voyageurs de passage.

Map Aller là-bas