Map
Retour à la liste

Le Manoir de la Pince Guerrière

L’histoire du site

Manoir de la Pince Guerrière, Crédits Orain Véronique, www.patrimoine-regionbretagne.fr

Manoir de la Pince Guerrière, Crédit Orain Véronique, www.patrimoine-regionbretagne.fr

Le manoir de la Pince Guerrière

Un manoir du 15ème siècle

Ce manoir, situé rue du Prieuré, fut construit au 15e siècle par un membre de la famille Déelin, des écuyers originaires de Domloup. Son architecture est caractéristique des habitations de la noblesse bretonne de l’époque. Les bâtiments s’organisent autour d’une cour rectangulaire. Le logis de plan en L possède une aile comprenant une salle haute et une salle basse, ainsi qu’une aile arrière à usage de cuisine, dont la cheminée est gravée aux armes de la famille Déelin. Le côté sud du logis est accessible par une porte en plein cintre. Le manoir possédait  un colombier qui fut détruit en 1793. La bâtisse servit de métairie, d’hôtel urbain, et également de tisserie sous la Révolution. On y fabriquait des toiles, les Noyales, destinées à la Marine.

Côté jardin, Crédits Bègne Bernard, www.patrimoine-regionbretagne.fr

Côté jardin, Crédit Bègne Bernard, www.patrimoine-regionbretagne.fr

 La rue du porche 

Les origines du nom

 La rue du Porche qui se trouve face au manoir est perpendiculaire à la rue de la Madeleine. Elle doit son nom, attesté au 18e siècle, à la présence probable jusqu’au début du 20e siècle de maisons à pan de bois avec un porche au rez-de-chaussée. Ces maisons médiévales ont été détruites vers la fin du 19e  siècle  pour agrandir la rue et faciliter le passage, mais l´appellation a été sauvegardée.

Map Aller là-bas