Map
Retour à la liste

La Nécropole du Haut Moyen-Âge

n mérov image cdp internetla nécropole du Haut Moyen-Age

C’est en 2009, lors de travaux de terrassement de l’actuel salon de coiffure en face de l’église Saint-Sulpice, que les ouvriers font la découverte fortuite d’une nécropole du Haut Moyen Age. Au total trois sépultures à inhumation en coffre en ardoises, et cinq en fosse sont mises à jour. On retrouve également une fibule en bronze en forme de anse, ainsi que des ossements humains.

Malgré des conditions météorologiques très défavorables , c’est le Service Régional de l’Archéologie qui réalise une opération de sondages dans la courette située au nord de l’édifice et dans le bâtiment lui-même.

Pour l’une des premières tombes découvertes même si l’architecture du tombeau est intacte la présence du couvercle n’a pu empêché la dissolution de la plupart des ossements.

Alors que pour l’une des sépultures en coffre,  le couvercle brisé en 3 morceaux, a occupé le fond de la cuve et donc permis de conserver d’ultimes vestiges d’ossements sur quelques centimètres de longueur.

C’est dans une plus petite tombe qu’est retrouvé une fibule ansée symétrique mérovingienne (VIIe-début VIIIe s) on identifia donc une sépulture d’enfant dont le linceul entourant le corps était fermé par cette modeste broche, au niveau de sa tête vraisemblablement.

L’opération à permis d’identifier une nécropole du Haut Moyen-âge datable du VIIème au IXème , avec une grande diversité dans le type de tombes siècle. Elle témoigne de la présence d’une communauté villageoise rurale avant les 13ème et 14ème siècle.

source: Rapport de sondage 2009-2010 -Service régional de l’archéologie- Direction régionale des affaires culturelles de Bretagne- Centre de recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire.

Panneau 9- Visuel -7-Nécropole presse

Map Aller là-bas